Dans un contexte de recrutement tendu, les entreprises doivent sans cesse innover pour attirer, recruter et fidéliser les meilleurs talents. S’ajoute à celà le fait que les attentes côté salariés ont évolué vers le besoin de se sentir plus reconnus et estimés dans son travail. 

C’est dans ce contexte que l’expérience collaborateur s’impose comme un enjeu pour les entreprises, mais aussi un véritable levier de performance dont elles auraient tort de se passer. Parfois encore considéré comme l’apanage des grandes entreprises, force est de constater que l’expérience collaborateur est un concept un peu flou. 

 

Cependant, l’expérience collaborateur contribue largement à attirer les meilleurs et de manière générale à la rétention des talents. Néanmoins, si les entreprises sont à l’aise à l’idée de réfléchir aux pistes d’amélioration de l’expérience client, elles éprouvent plus de difficultés à soigner l’expérience collaborateur. 

 

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, notre article complet vous aidera à dégager à votre tour plusieurs pistes d’actions pour proposer vous aussi, une expérience collaborateur aux petits oignons 😉 

Au programme 

  • Qu’est-ce que l’expérience collaborateur

  • Pourquoi faut-il soigner l’expérience collaborateur?  

  • Les trois étapes du parcours collaborateur

Qu’est-ce l’expérience collaborateur

Un peu d’histoire

Vineet Nayar, ex-PDG du groupe HCL Technologie, a publié en 2010 un ouvrage intitulé «Employees First, Customers Second : Turning Conventional Management Upside Down». Il y développe une idée alors totalement novatrice selon laquelle il convient de prendre d’abord soin de ses salariés puis des clients. En France, Corinne Samama, coach de dirigeants, démocratise le concept de l’expérience collaborateur dans son ouvrage paru en 2017 et intitulé «L’expérience collaborateur : Faites de vos employés les 1ers fans de l’entreprise». Dans son ouvrage, elle propose notamment d’appliquer la méthode du CRM (Custom Relationship Management) au parcours collaborateur afin d’accompagner le collaborateur de son recrutement à sa sortie des effectifs de l’entreprise. 

Éléments de définition 

Le concept d’expérience collaborateur est directement inspiré du concept marketing de l’expérience client. Transposée au domaine des ressources humaines, l’expérience collaborateur repose sur l’idée qu’un collaborateur heureux dans son job sera plus performant et investi dans son travail. L’objectif général est alors d’agir sur la perception et les ressentis des salariés déjà en poste où amenés à l’être pour maximiser les émotions positives. Ainsi, chacun est incité à donner le meilleur de soi. 

 

Pourquoi faut-il soigner l’expérience collaborateur

Parmi les principaux bénéfices d’une belle expérience collaborateur, on citera ces trois éléments : 

  • La réduction du turn-over
  • Le fait d’attirer naturellement les candidats en profitant d’une bonne réputation
  • Enfin, l’augmentation de la performance collective. 

Réduire le turn-over

L’expérience collaborateur permet aux salariés déjà en poste de se sentir valorisés dans leurs missions respectives. Cela contribue en outre à améliorer la relation que les collaborations entretiennent avec leur entreprise en rendant celle-ci plus saine et durable. Tous ces éléments participent donc à réduire le turn-over. 

Attirer naturellement les meilleurs candidats

Face à la pénurie de candidats, les entreprises ne peuvent plus se contenter de poster une annonce et attendre que les meilleurs candidats viennent à elles. Elles doivent alors penser leur image de marque tant sur le plan interne qu’externe. 

L’ambiance et le climat social se révèlent déterminants pour garantir l’attractivité de l’entreprise. Cette dernière a donc tout intérêt à mettre en place des actions positives (écoute active, promotion interne, valorisation des compétences comportementales, etc.) afin d’agir sur sa réputation externe et conditionner son attractivité. 

Augmenter la performance collective

Le collectif est au cœur de l’expérience collaborateur. En effet, en partageant un objectif commun, l’expérience collaborateur a un impact direct sur la productivité de chacun. Une expérience collaborateur bien pensée permet aux salariés de créer un lien fort avec l’entreprise et de donner le meilleur de soi pour accompagner la réussite de la structure. Ainsi, l’entreprise peut gagner du temps et de l’énergie sur les diverses actions de communication censées motiver les salariés. 

Les étapes clés du parcours collaborateur

Pour soigner l’expérience collaborateur, il convient de baliser celle-ci en la décomposant en trois étapes :

    • L’avant : autrement dit le recrutement
    • Pendant : en d’autres termes, la vie du salarié en entreprise
    • Après : le parcours collaborateur ne s’arrête pas une fois la rupture du contrat actée. 

Soigner l’expérience collaborateur lors du recrutement

Contrairement à une idée répandue, le recrutement fait également partie de l’expérience collaborateur. Le processus de recrutement débute dès lors que l’offre d’emploi est publiée et que le candidat postule. On veillera donc à ce que le parcours de recrutement soit le plus fluide et transparent possible pour instaurer une relation de confiance avec la future recrue. Exit par exemple les offres d’emploi froides qui ne reflètent pas la personnalité de votre structure…

L’onboarding est également un point crucial de l’expérience collaborateur. L’onboarding correspond à l’ensemble des actions mises en œuvre en vue de faciliter l’intégration du candidat suite à son recrutement. 

👉 Conseils pratiques

On veillera à rester en contact avec la future recrue durant le laps de temps entre la validation de sa candidature et son premier jour dans l’entreprise. Vous pouvez alors opter pour des mails réguliers pour maintenir l’engouement autour de la future prise de poste. 

Il vous faudra aussi veiller à bien envoyer un mail dans lequel vous détaillerez certains éléments relatifs au premier jour de travail comme l’heure d’arrivée ou encore la personne qui se chargera d’elle à son arrivée. Dans tous les cas, vous devez veiller à ce que la future recrue se sente attendue pour ainsi, être motivée et opérationnelle rapidement. 

Soigner l’expérience collaborateur au quotidien 

L’expérience collaborateur ne se limite pas à assurer de bonnes conditions de travail. C’est avant tout un travail de fond qui vise à interroger les pratiques RH et managériales en place afin d’améliorer la vie du collaborateur en entreprise. 

L’entreprise doit donc adopter une posture d’écoute afin de mieux connaître ses salariés et recueillir leurs doléances en vue d’y répondre au mieux. C’est seulement ainsi que l’entreprise pourra proposer des actions ayant pour finalité de fidéliser les salariés sur le long terme tout en améliorant sa réputation. 

👉Nos conseils pratiques
 

La communication est un axe essentiel de l’expérience collaborateur. À ce titre, savoir réaliser des feedbacks réguliers à ses collaborateurs est primordial. Ces retours devront, bien sûr, être constructifs pour garantir un niveau élevé d’engagement et d’implication. Assurez-vous d’être clair dans vos remarques et consignes tout en étant à l’écoute des difficultés rencontrées pour co-construire une solution satisfaisante pour tous. 

Soigner l’expérience collaborateur du salarié lors de son départ de l’entreprise

Quel que soit le motif de départ de l’entreprise, le départ d’un salarié ne doit pas être négligé au risque de nuire à la réputation externe de l’entreprise. On parle généralement de processus d’offboarding. 

Les retours des salariés sur le départ doivent être faits avec franchise et de manière transparente pour mieux comprendre leurs motivations. Il convient également de penser l’organisation et la passation des tâches à la nouvelle recrue. À l’image de l’onboarding qui

accompagne l’entrée en fonction d’un salarié, l’offboarding clôture la vie du salarié dans l’entreprise et doit laisser une image positive pour que rayonne la marque employeur. 

👉Nos conseils pratiques

Outre les aspects concrets liés à la sortie du salarié des effectifs de l’entreprise, vous pouvez aussi mettre en place un entretien de sortie. Cet échange est un moment important qui vous permettra de recueillir des informations importantes sur le fonctionnement des équipes, des processus en cours et ainsi repérer plus facilement les lacunes éventuelles. 

🌈 Notre solution d’accompagnement

 

Vous avez compris l’importance de soigner l’expérience collaborateur, mais vous ne savez pas vraiment comment déployer une expérience de qualité

 Nous vous proposons un accompagnement à 360° afin de soigner le parcours collaborateur et mettre en place une véritable stratégie de marque employeur. 

En six étapes, vous aurez toutes les cartes en main pour identifier avec précision, agir sur les raisons du mal-être de vos collaborateurs et les fidéliser durablement. 

 

📞 Réservez votre appel offert pour que nous en discutions de vive voix. 

 

Pour finir, on retiendra donc que l’expérience collaborateur ne doit pas être laissée au hasard. Elle impose une réflexion en amont pour véritablement prendre soin de ses équipes, être à leur écoute et améliorer leur bien-être au quotidien afin d’augmenter leur engagement sur le long terme. 

 

🎁 Pensez à télécharger notre template du candidat idéal! Profitez-en, c’est gratuit!

On reste en contact? On se retrouve sur Linkedln.